GUINEE

A la rencontre de la littérature
de la GUINEE

Le patrimoine culturel et artistique de la Guinée est à l’image de ses ressources naturelles : foisonnant, pluriel, immense. La désignation par l’UNESCO de Conakry comme capitale mondiale du livre en 2017, une première pour une ville africaine, est l’illustration éloquente du rayonnement mondial d’un pays dont les auteurs ont marqué plusieurs générations d’africains.

événements Littéraires

Depuis 8 années, la Guinée Conakry organise les « 72 heures du livre », un événement littéraire incontournable de la sous-région, où convergent des étudiants, lecteurs ou simples badauds, venus découvrir des stands d’éditeurs et des auteurs venus des quatre coins du continent.




  • Femme noire, femme africaine, Ô toi ma mère, je pense à toi... Ô Daman, ô ma Mère, Toi qui me portas sur le dos, Toi qui m'allaitas, toi que gouvernas mes premiers pas, Toi qui la première m'ouvris les yeux aux prodiges de la terre, Je pense à toi.

    Camara Laye, L’enfant noir, Plon, Paris, 1963
GUINEE

A propos
de la GUINEE

Parfois qualifiée de « scandale géologique », la Guinée dispose de richesses naturelles. D’une part, la plupart des grands fleuves de l’Afrique de l’Ouest (les fleuves Niger, Sénégal et Gambie pour ne citer que ceux-là) y prennent leurs sources, ce qui témoigne des immenses ressources hydrographiques d’un pays encore surnommé « château d’eau de l’Afrique ». D’autre part, la Guinée dispose d’un riche potentiel minier (un tiers des réserves mondiales de bauxite, or, diamant, fer, manganèse, zinc, cobalt, nickel, uranium) largement sous exploité, sans compter d’importantes étendues de terre cultivable sur près de 975.000 hectares soit 4.7% de la superficie totale du territoire.
Ces atouts font indiscutablement de la Guinée Conakry, une terre d’opportunité et d’émergence.